Quarte Realme de Gilbert LAPORTE

Note : 5 sur 5.

Titre : Quarte Realme

Auteur : Gilbert LAPORTE

Date : 30 avril 2020

Editeur : Librinova

Prix : Version numérique 3€99 / Version papier 18,90€

ISBN : 979-10-262-5362-4

Nombre de pages : 461 pages

Genre : Roman


« Guilhem avait été jusqu’ici trop absorbé par la bataille et les mouvements de l’ennemi pour avoir conscience de l’enfer qui se déroulait derrière lui. Des fumées montaient de toutes parts. La moitié des habitats étaient en ruine ou en cendres. Sa riche ville agonisait. A n’en pas douter, elle serait bientôt totalement réduite à néant. La fin était proche. Inévitable. L’ost royal de Neustrie ne pourrait manifestement pas résister longtemps à un adversaire maintes fois supérieur en nombre et doté d’implacables machines de guerre. »

Forêt de Compiègne, XIIIe siècle : le chevalier Ancelin est transporté par une étrange tornade sur une Terra Incognita peuplée de dragons et autres animaux terrifiants. Aidé par le vaillant bûcheron Honfroi, il fondera, non sans mal, une solide seigneurie.
Six siècles plus tard : son descendant Guilhem le Bon voit son royaume envahi par l’ost de la reine-sorceresse Mélianda, dont les chevaleresses, guerriers serviles et impitoyables inquisitrices s’apprêtent à lancer l’assaut final sur son château.

Guilhem est en plein désarroi. Comment a-t-il pu en arriver à un si sanglant désastre ?
Doit-il continuer à combattre bravement, ainsi que le racontent les chroniques de son ancêtre Ancelin, ou lui faudra-t-il suivre la prémonition de son épouse mourante Eleonore, en fuyant pour mieux la retrouver et vivre à nouveau leur fol amour dans un énigmatique Altremonde ?

Je tiens à remercier les éditions Librinova qui m’ont permis de lire ce merveilleux livre. J’ai adoré l’histoire qui est surprenante sur pleins d’aspects. Je n’ai pas l’habitude de lire des romans qui se déroulent à l’époque féodal. Le vocabulaire utilisé est tiré de cette époque là et cela nous plonge dans le récit. Cela donne une sorte d’immersion encore plus forte. Les sauts dans le passé sont géniaux, tout comme les personnages.

J’ai adoré suivre l’aventure de Honfroi, le bucheron, il garde toujours à l’esprit sa femme et ses filles. J’ai trouvé qu’il accomplit des choses passionnantes tout au long de ce roman. On y lit des sauts dans le futur, où on y découvre une surprise immense. Je vais m’arrêter de vous dévoiler des choses de l’histoire, vous devez impérativement le lire, les trois lignes du temps se mélangent incroyablement biens.

La magie et le surnaturel y sont présents sans être trop là, c’est juste ce qu’il faut. En parlant de magie, je voudrais vous parler de Mélianda, c’est un personnage que j’ai adoré détester. Elle est malveillante, haineuse et orgueilleuse. Je n’ai pas réussi à l’imaginer autrement. J’ai beaucoup apprécié Guilhem, même si il est un peu naïf.

J’ai failli oublier de vous parler de la couverture. Elle est magnifique ! Elle m’a tout de suite attiré et je ne suis pas déçue.

Bref, un superbe livre que vous devez lire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s