Le chemin de Baphomet – Arnaud NIKLAUS

xcover-4297.jpg

Titre : Le chemin de Baphomet

Auteur : Arnaud NIKLAUS

Genre : Fantastique

Editeur : Le chemin de Baphomet attend toujours un éditeur.

Résumé :

Après « LES BRUMES DU LABYRINTHE » en 2013 et « TERMINUS POUR L’HUMANITE » en 2018, voici le troisième recueil de nouvelles Fantastique.


Critique :

J’ai découvert pour la première fois la plume de cet auteur avec La destinée des désolations – Tome 1 et je suis très contente de la retrouver avec ce recueil de nouvelles fantastiques.

Ce recueil est vraiment bien même si j’aurais parfois préféré pour certaines nouvelles qu’elles soient approfondit car elles étaient si bien que j’aurais voulu en savoir plus.

« Discothèque » est le titre de la première nouvelle. Il s’agit de l’histoire de Pierre qui est traîné de force dans une boîte de nuit par sa copine. La nuit de ce dernier ne va pas se passer comme prévu et il aurait mieux fait à mon avis de rester chez lui.

Cette première nouvelle va vous faire apprécier la plume de l’auteur, la fluidité de lecture est telle que l’on ne passe pas beaucoup de temps sur cette histoire. J’aurais aimé en savoir plus, surtout sur la fin.

Nous enchaînons ensuite sur « Golgotha », qui fait un peu plus d’une page. Nous plongeons dans les tourmentes d’un homme.

La suivante est « Le réveil de l’Olympe ». On nous parle d’une randonné avec une fin évidemment inattendue. Je l’ai trouvé encore mieux que les deux autres, elle me semble plus construite avec plus de détail.

« Patience, patience » est une nouvelle qui parle des violences conjugales. Il s’agit d’un thème qui en 2019 a fait 149 homicides. C’est le thème le plus fort évoqué dans ce livre et celui qui m’a le plus touché.

« Festival » : des fois il ne faut pas sortir de chez soi et encore moins pour aller dans un festival.

« Féérie » : Erica, petite fille de 10 ans dit à qui veut l’entendre que sa maman est un peu sévère avec elle. La petite fille va se faire une nouvelle amie un peu spécial et celle ci va « l’aider » (ou pas).

« Syndrome S » : Harley est victime de harcèlement à l’école et sa journée va virer de plus en plus au cauchemar. Elle va vivre des choses horribles. La fin est tout aussi inattendue que pour les autres nouvelles.

Nous sommes rendues à la dernière nouvelle qui est « Danse avec l’horreur ». Tout d’abord, elle est divisée en deux parties. Il s’agit d’un trajet de bus qui ne se passe pas comme prévue. L’horreur soulignée dans le titre de la nouvelle y est de mise.

Pour conclure, les nouvelles contenues dans ce livre valent vraiment le coup d’être lu, j’ai adoré.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s